Confidentialité

Modifier les Paramètres de Confidentialité

Découvrez l’univers des cryptos!

La Banque Vontobel a été l’une des premières à émettre des certificats trackers sur les cryptomonnaies bitcoin, bitcoin cash, ether, ripple et litecoin. Pour la première fois, les investisseurs qui misent sur l’appréciation d’une cryptomonnaie peuvent désormais participer aux performances du bitcoin, de l’ether ou du ripple au moyen d’un instrument boursier facilement négociable en toute transparence.

Bitcoin

En février 2009, alors que la crise des marchés financiers avait sérieusement ébranlé la confiance dans le système monétaire mondial, un certain Satoshi Nakamoto publia un article sur le bitcoin qui fit sensation dans un blog sur Internet.

Il écrivait: «La confiance que nécessitent les monnaies classiques pour fonctionner représente leur principal problème. Il faut avoir confiance dans le fait que la banque centrale ne dévaluera pas la monnaie, mais l’histoire du papier-monnaie regorge d’exemples qui entament cette confiance. (…) Une monnaie électronique qui repose sur une preuve cryptographique et ne nécessite aucune confiance en des intermédiaires permet de garantir la sécurité de l’argent qui peut être facilement transféré.»

Bitcoin Cash

La cryptomonnaie initiale bitcoin a donné naissance au bitcoin cash le 1er août 2017. La blockchain bitcoin s’est divisée en deux nouvelles blockchains, le bitcoin et le bitcoin cash, suite à un «hard fork» (division). Ces deux cryptomonnaies ont utilisé le même grand livre jusqu’au moment de la séparation. Suite à celle-ci, deux grands livres, qui sont gérés indépendamment l’un de l’autre, sont apparus.

Le bitcoin cash permet d’augmenter les blocs de un à huit méga-octets. Le nombre de transactions que peut traiter le réseau augmente donc. Le bitcoin cash pourra ainsi rivaliser avec le volume de transactions des géants du secteur, comme PayPal et Visa. Les frais des transactions en bitcoin cash sont de plus nettement inférieurs à ceux des transactions équivalentes sur le réseau bitcoin. Le bitcoin cash et la cinquième cryptomonnaie après la capitalisation boursière. «Bitcoin SV» est apparu en novembre 2018 suite à un hard fork du bitcoin cash.

Ether

En 2013, le programmeur Vitalik Buterin publia un livre blanc sur la plate-forme «Ethereum» basée sur la monnaie numérique. Il avança l’argument que les fonctionnalités d’un jeton numérique et de la blockchain associée ne se limitaient pas à transférer de l’argent en pair à pair.

 

En se basant sur cette vision, il créa un écosystème virtuel complet avec une blockchain mondiale et une plate-forme de programmation «smart contracts». Tous deux se basent sur une monnaie numérique nommée «ether» (ETH).

Ripple

Le ripple (XRP) se base également sur la technologie de la blockchain, comme le bitcoin. À la différence

du bitcoin, le ripple n’est toutefois pas une véritable cryptomonnaie, mais un jeton de paiement, c’est-à-dire la monnaie, au sein du réseau ripple. Selon sa capitalisation boursière actuelle supérieure à 15 milliards de dollars américains, le ripple est la troisième cryptomonnaie après le bitcoin et l’ether.

 

La vision du fondateur du ripple consiste à relier les systèmes financiers internationaux, à accélérer les opérations de paiements et à les rendre moins chères ainsi qu’à permettre le transfert d’actifs en temps réel en toute sécurité.

Litecoin

Le litecoin (Symbol: Ł ou LTC) est une monnaie numérique qui permet de transférer quasi gratuitement de l’argent en temps réel. Il représente un réseau de paiement open source mondial et décentralisé sans instance centralisée et présente de nombreuses similitudes avec le bitcoin.

 

Le litecoin, qui a été lancé dès 2011, est la plus ancienne cryptomonnaie au monde après le bitcoin. Par rapport au bitcoin, son «grand frère», le litecoin permet d’exécuter les transactions plus rapidement (2,5 minutes par rapport à 10 minutes dans le réseau bitcoin) et dispose d’une capacité de stockage supérieure. Il complète donc parfaitement cette cryptomonnaie qui est la plus connue.